CSR Kézako

On parle beaucoup de CSR en ce moment, mais de quoi s’agit-il?

Des déchets costarmoricains évacués par bateau depuis Brest vers le Maroc pour alimenter des cimenteries, du bois issu des refus de tri destiné à être « valorisé » par méthanation/méthanisation, les combustibles solides de récupération CSR ont le vent en poupe depuis qu’ils font l’objet d’un appel à projet conjoint de l’Adème et du Ministère de l’Environnement rentrant dans le paquet énergie climat.
Pour ce faire la règlementation doit évoluer, les matières issues de refus de tri ou non valorisables en bout de chaine doivent être déclassifiées pour pouvoir être brulées en cimenterie ou dans des unités d’incinération dédiées!

Problème : quand est-il des rejets de gaz et d’effluents solides en fin de cycle? Quelles normes pour les rejets gazeux? Pourquoi créer un nouvel appel à produire plus de déchets pour alimenter  de futurs équipements de production d’énergie?

Pour nous cela va à l’encontre de la mise en place d’un cycle vertueux de gestion des déchets.

Notre territoire est entré dans une période d’étude de production et d’élimination de ses déchets et à l’heure actuelle nous sommes toujours dans la phase quantification, quelles solutions seront retenues à l’issue de cette étude : mutualisation départementale, option zéro waste : Réduire, Réutiliser, Recycler ou fuite en avant incinérative?


 Note de synthèse courage Aqta.

Un résumé du CNIID/ZW France

© 2018 - Zero Waste Pays d'Auray - WordPress theme by Dameer DJ.

!-- Go to www.addthis.com/dashboard to customize your tools -->