Les biodéchets

Ce sont tous les déchets organiques sortant d’une cuisine.

biodéchets2

Les chiffres 2014 :

Tonnage :  1/3 des OMR au minimum, soit plus de 8 000 tonnes, ou 70 kg/an/hab.
Coût : 180 € pour la collecte + 105 € pour l’incinération, soit 285 € la tonne.

Aujourd’hui, les biodéchets avec les ordures ménagères sont collectés en porte-à-porte. Le « mélange » est ensuite incinéré, ce qui constitue un véritable scandale qui coûte annuellement plus de 2,5 millions d’€ à la collectivité !

Les biodéchets n’ont rien à faire dans un incinérateur. C’est de la matière organique naturelle qui manque cruellement à la structure et à l’enrichissement des sols bretons.

 

Le collectif propose d’organiser une collecte en porte-à-porte spécifique aux biodéchets, comme cela se pratique à Lorient … depuis 2002 !

 

Concrètement, chaque habitat devra s’équiper d’une poubelle supplémentaire, un bio-seau.

Mais, un effort important de la collectivité sera nécessaire (renseigner, former) pour inciter les citoyens à faire du compost le plus proche possible de leur habitat :
– Composteur individuel, lorsque ceux-ci disposent d’un peu de terrain,
– Lombri-composteur, dans les appartements,
– Composteur de quartier : dans les centres bourg, les quartiers à forte densité
– Composteur communal, à l’échelle d’une commune ou d’un lieudit,

Plus ludique, il peut aussi être proposé des poules à la place des composteurs ! A l’échelle individuelle, de quartier, voire communale.

Cette utilisation naturelle de la matière peut également être un excellent support pédagogique pour les écoles.

Le compostage, c’est magique !! (vidéo)

 

Expérience dans 3 collèges du Finistère, à l’initiative de la collectivité.

Expérience dans un collège de Saint-Omer, à l’initiative d’un professeur

Gestion des biodéchets à Milan

 

 

© 2018 - Zero Waste Pays d'Auray - WordPress theme by Dameer DJ.

!-- Go to www.addthis.com/dashboard to customize your tools -->